La funambule

Antirouille

On dirait qu’il va pleuvoir, cela me réjouit. La chaleur ça me ramolli. Hier j’ai réalisé qu’il était encore en mesure de me rendre triste, de me faire me sentir misérable… J’me suis dis qu’il ne comprendrait jamais mais au final, c’est moi qui ne retient jamais la leçon. Je ne suis pas encore assez détachée, mais ça v’nir. J’y travaille ! Et puis, j’me dis souvent que je dois apprendre à être pour moi, et pas pour quelqu’un d’autre. Ce n’est pas simple de modifier un comportement devenu normal, une habitude néfaste reste une habitude. Difficile mais pas impossible, c’est c’qu’il faut retenir.

Oh et j’ai vraiment envie de bouger, de faire travailler tous les muscles de ce corps que j’ai jamais aimé et qui du coup, me le rend bien. J’sais pas trop comment m’y prendre, je crois que c’est prématuré de s’inscrire dans une salle de sport, j’vais déjà reprendre de bonnes habitudes en marchant tous les jours, en mangeant un peu mieux, puis petit à petit je vais pouvoir envisager un truc plus concret. J’sais pas quoi. De la danse ? Des exercices genre fitness en salle ? du yoga ? de la boxe ? Pourquoi pas ? Après tout, ça m’est possible non ? Mon corps est rouillée mais la rouille on peut s’en débarrasser il me semble ! ? Ensuite il faudra appliquer un genre d’antirouille et hop, le tour est joué ! *rire*