La funambule

Sur le fils, j’oscille.

Un échec de plus

La cohabitation se passe plutôt bien, avec L. Mieux que je ne m'y attendais je dois bien l'admettre. Mais ! Oui, toujours un putain de mais ! Il y a toujours ce petit truc qui me conforte dans ma décision. Parce que trop souvent il semble me tenir pour responsable de ses contrariétés. Comme hier soir. Mais Fuck off. J'suis pas à sa disposition et je ne peux pas deviner quand il veut quelque chose. Je regarde souvent les appart' à loué dans les environs, c'est quasi impossible sans CDI ! Ce que je peux comprendre même si ça ne m'arrange pas. J'ai même envisagé de passer quelques (...)

envie de lui parler sans rien avoir à lui dire

Pour ne pas changer, je suis une idiote et en plus une idiote consciente de l'être ! No education - Apocalyptica Je sais que rien ne pourra effacer cet effet qu'il à sur moi d'puis presque 10 ans maintenant. C'est comme ça, je l'ai accepté. C'est un fantôme dans ma vie, un mot une fois de temps à autre, rien pendant longtemps. Ça ne m'empêche pas d'avoir ce petit frisson malgré moi lorsqu'il me parle enfin non on ne parle pas : nos échanges sont écrits. Fuck. J'ai pas entendu sa voix depuis... 2011 ? Ça ne change rien. C'est lui et il a un certain pouvoir ? Pas sûr que ce (...)

sourire

Je me suis demandée ce matin si le fait de souhaiter du mal à quelqu'un faisait de moi une mauvaise personne...?! Du mal pas dans l'extrême hein ! Plus comme une vilaine chute dans les escaliers qui nécessite un arrêt de travail prolongé.... C'est débile mais j'y peux rien ça me gave de devoir côtoyer cette personne qui m'est hostile sans raison. Je ne lui ai jamais rien fait, c'est à peine si on se parle. On se croise. C'est déjà trop. Puis elle me prend un peu de haut, on dirait qu'elle se sent supérieur j'sais pas, ça passe pas, j'ai plus ou moins essayé vite fait de rester (...)

envie et besoin

En ce moment je fais un peu "n'importe quoi" avec mon salaire... Je le sais mais c'est plus fort que moi je me suis tellement privée depuis plusieurs années que là, j'ai besoin de ça, de me faire plaisir, de penser à moi. C'est débile et illusoire dans le fond, j'ai conscience que ce n'est pas comme ça que je vais réellement me sentir mieux dans ma vie. Mais, ça fait quand même du bien de se faire plaisir. Et puis, c'est peut-être des conneries aussi. J 'me demande pourquoi on cherche toujours une explication à tout ? D'où vient cette absurdité de tout justifier, un cri, un (...)

Antirouille

On dirait qu'il va pleuvoir, cela me réjouit. La chaleur ça me ramolli. Hier j'ai réalisé qu'il était encore en mesure de me rendre triste, de me faire me sentir misérable... J'me suis dis qu'il ne comprendrait jamais mais au final, c'est moi qui ne retient jamais la leçon. Je ne suis pas encore assez détachée, mais ça v'nir. J'y travaille ! Et puis, j'me dis souvent que je dois apprendre à être pour moi, et pas pour quelqu'un d'autre. Ce n'est pas simple de modifier un comportement devenu normal, une habitude néfaste reste une habitude. Difficile mais pas impossible, c'est (...)

Affaire à suivre

J'ai perdu quelques écrits et ça me frustre puissance mille !!! C'est difficile de se dire "c'est comme ça et puis c'est tout", difficile d'accepter que je ne peux rien y faire. C'est le cas toutes les fois où je suis impuissante d'ailleurs. J'le vis mal, la frustration, mais j'essaie de moins m'énerver pour tout un tas de choses sans réelle importance, surtout que s'énerver ne sert à rien dans ces moments. C'est pas franchement très concluant. J'essaie, c'est déjà ça ! Cette décision de rupture me fait du bien, ça me libère un peu, je me sens plus disponible pour vivre ma (...)

Rêverie matinale

Me perdre dans un champs de coquelicot, sous le doux soleil du début de l'automne. Profiter de cette beauté sans limite que la Nature nous offre. Simplement respirer et me nourrir par les yeux du rouge, du vert, du bleu et toutes les nuances possibles. Comme un vampire de la couleur ! Me sentir bien, calme, sereine. Apprécier profondément ce moment hors du temps, l'un de ces rares petits moments où l'on a pleinement conscience d'être vivant, juste respirer et sourire, oh oui, sourire à la beauté, à la nature, à soi même. Jouer comme des enfants dans la neige, faire une bataille (...)

Game Over

Hier matin dans la conversation, j'ai conclus par une rupture. Je ne me souviens plus des mots exacts mais peu importe, je lui ai dis ce que je lui avais déjà dit des centaines de fois, sauf que cette fois, pas de larmes, pas de boule dans le ventre, pas la gorge serrée. Je lui ai dit que, dans le fond, je le sais et lui aussi, ça ne changera jamais, il ne changera jamais toutes ces choses qui me dérangent, me blessent. Et puis, il ne devrait pas avoir à changer. Etre avec quelqu'un implique des compromis, quelques ajustements mais pas un changement véritable. Alors, les mots sont (...)

Vertige

J’ai découvert récemment que Camus avait étudié, travaillé sur le thème de l’absurdité de la vie. C’est intéressant, ce qu’il dit. Mais l’effet sur moi est loin d’être aussi plaisant. Je n’vois pas Sisyphe heureux d’accomplir sa vaine tâche encore et encore. L’ennui m’absorbe, les vagues occupations que je me trouve ne m’épanouissent pas, c’est juste pour passer le temps, en attendant que oui, mais en attendant quoi ? J’sais pas, j’attends, ça ne change pas, les années passent, des choses évoluent certes mais dans le fond, j’resterai toujours (...)

radotage

J’me sens comme un p’tain de yoyo ! Je monte et je descends, encore et encore et encore ! Le matin j’veux qu’il se batte pour moi, pour préserver ce qu’il reste de nous, nos miettes. L’après midi, j’suis plus vraiment sûr, j’hésite, incapable de trancher, de décider de ce qui est mieux, tiraillée entre mes envies d’autres choses, de paix et de liberté et cette idée qu’une relation n’est jamais parfaite, qu’il faut se battre et parfois galérer parce que c’est comme ça, il y a des hauts et des bas… Le soir venus, finalement je m’dis que ça m’gave, que (...)

J'veux être chez moi !

Le bilan de mes pseudos résolutions n’est pas glorieux. Que ce soit la bouffe ou le reste, pas tellement de changement… J’ai essayé, ne serait-ce qu’avec lui et pendant quelques jours, 3 ou 4, j’ai commencé à m’dire que tout n’était pas perdu, qu’il y avait encore de l’espoir, pour nous. Mais, ce "nous" est fictif car nous n’aspirons pas aux mêmes choses alors à quoi bon perdre son temps, son énergie à essayer encore et encore, en vain ? J’me dis que de toute façon, dans la situation actuelle, le mieux est de faire en sorte de limiter la casse, j’essaie de (...)

Il vaut mieux être seule que mal accompagnée

Il faut juste que j’trouve le courage de partir. Encore. De tout recommencer, encore. Emballer mes maigres affaires et juste partir. Non la vie n’est pas toute rose ailleurs, mais ici j’étouffe, encore. C’est une prison de plus, j’ai le chic pour ne prendre que les mauvaises décisions et finir par m’retrouver coincée dans une situation pourrie, sans issue d’secours ! Y’a rien ni personne qui me préserve, moi. Encore et encore la même putain de rengaine !! ! Vais-je un jour retenir la leçon ? On est seul, on vit seul, on meurt seul. Le reste n’est qu’une illusion. On (...)

Régression

Ma vie est vide, en fait. C’est un peu triste, quand même. De se dire ça, de le penser, de le ressentir et de ne pas savoir comment y remédier. J’sais bien que j’ai souvent des rechutes, mon côté "sombre" se rappelle à moi et tout le blabla qui va avec… Là, j’crois que c’est différent, c’est plus comme une énième prise de conscience sur ma parodie d’existence. Je m’ennuie, j’étouffe dans une vie que je subis, parce que je sais au fond de moi que je n’peux pas vivre ce que je veux, pas complètement. Il faudrait faire des choix, des sacrifices, prendre des (...)

le bon chemin ?

Parfois, mes pensées s’égarent dans le négatif c’est plus fort que moi. Ai-je tendance à ne voir que ce qui ne va pas ? J’sais pas. Souvent je me fais la remarque que ma vie est assez pourrie, qu’il ne se passe jamais rien de stimulant, d’enrichissant ni même de juste "bien". Y’a juste le temps qui passe, les journées défilent, se ressemblent tellement que chaque jour semble être le même que le précédent… et cela me déprime un peu. Je m’dis que j’perds mon temps à faire des tas de trucs inutiles, mais qu’est-ce qui est utile ? Que faire de mon temps pour ne (...)

Coincée !?

J’me dis souvent qu’écrire aide à structurer ses pensées, à réfléchir, envisager les choses sous un angle différent. Une sorte d’auto-thérapie ou une connerie du genre. Bref, peu importe, j’voulais écrire parce que j’étais en colère, mais le temps de m'installer et de me connecter etc, la pression est retombée… En fait, j’ai pris conscience récemment que ma vie n’est qu’une succession d’échecs et que je ne fais jamais le bon choix, celui qui me sera bénéfique à moi. Aujourd’hui, je m’sens souvent coincée dans ma relation de couple, coincée dans mes (...)

broutille

C'est juste une broutille, je dis un truc, il répond, on se comprend mal et au lieu de juste se dire "oh, ce n'est rien qu'un malentendu, pas grave" non, ça me bloque, lui aussi, on fait à moitié la tronche... C'est tellement stupide ! Le pire c'est que moi, ça me ruine ma journée. J'ai une boule dans le ventre, ça me stresse et me fait remettre ma vie en question à chaque fois. Je n'arrive pas à relativiser. Parce que j'ai cette impression dégueulasse de devoir toujours être celle qui doit faire des efforts ! Dans le fond, je le sais, je le vois bien, lui aussi il en fait, parfois. (...)

La mémoire

Les mots, les couleurs, les sons, les odeurs sont au coeur de nos souvenirs et ces derniers sont les vestiges de notre vie, même s'ils ne sont pas toujours exacts, parce que le temps agit sur tout, il me semble que nos souvenirs font ce que nous sommes et ce que nous devenons, en très grande partie. Je ne peux pas prétendre savoir, non, je n'ai aucune connaissance scientifique sur le sujet et je ne souhaite pas dire n'importe quoi. Si je parle de cela, c'est parce que j'viens de regarder un film dans lequel une femme cultive malgré elle, l'art de perdre sa mémoire. C'est terrible et la (...)

Bloquée !

Cette journée fut assez caca… Pourtant elle n'avait pas mal commencé et la nuit avait même été assez correcte ! Mauvais mouvement vers midi : je me suis bloquée un nerf niveau du cou et me v'la coincée à n'plus pouvoir tourner la tête ni trop bouger le bras… Top ! Sans parler du reste. Donc, j'ai eu mal toute la journée, pas de répit, pas de pause, je suis toute crispée et je redoute cette nuit… C'est con je l'sais bien mais parfois je le ressens vraiment comme ça : mon corps me déteste. Et je lui rends bien. Oui, j'ai testé de ne pas trop le détester, de prendre soin (...)

Docteur Manhattan

Depuis plusieurs années maintenant je suis abonnée à Avaaz et reçois donc régulièrement des mails informatifs, aux sujets variés et pour lesquels il m'arrive souvent de signer des pétitions, afin de contribuer ne serait ce qu'un tout petit peu. J'ai beaucoup d'admiration et de respect pour ce groupe, les combats menés sont importants, l'engagement des membres réellement actifs est honorable. Mais, oui, il y a toujours un mais, ça me pèse. Encore ce soir, c'est un mail sur un massacre d'éléphants, en Afrique. Cette cruauté me révolte, me blesse profondément, ça résonne en (...)

L'horloge de la vie

Une semaine de plus, en moins. Le temps passe, toujours ce foutu Tic Tac mais rien vraiment ne change. En général, j'suis pas une adepte du changement comme Y qui se lasse vite de presque tout... mais en ce moment, je réfléchis beaucoup à mon existence actuelle, aux éléments dont elle est constituée et je m'interroge. Est-ce que c'est ce que je veux ? Notre relation et notre avenir commun est souvent au coeur de mes interrogations, c'est vrai mais pas seulement. J'aime les choses posées, constantes, pourtant je sens aussi que ça m'ennuie, c'est trop identique, chaque journée (...)

Pour plus de lecture, consulter les archives : juin 2012, juillet 2012, août 2012, septembre 2012, octobre 2012, novembre 2012, décembre 2012, janvier 2013, février 2013, mars 2013, avril 2013, mai 2013, juin 2013, juillet 2013, août 2013, septembre 2013, octobre 2013, novembre 2013, décembre 2013, janvier 2014, mars 2014, avril 2014, mai 2014, juin 2014, juillet 2014, août 2014, septembre 2014, octobre 2014, décembre 2014, janvier 2015, février 2015, mars 2015, avril 2015, mai 2015, août 2015, octobre 2015, novembre 2015, février 2016, mai 2016, juin 2016, août 2016, mai 2017, juin 2017, août 2017, février 2018, mars 2018, avril 2018, mai 2018, août 2018, septembre 2018, octobre 2018, novembre 2018, décembre 2018, mars 2019, avril 2019, juin 2019, juillet 2019.